Comment lire un DPE ?

Sommaire

Le DPE (diagnostic de performance énergétique) est un document qui renseigne un propriétaire ou un locataire sur la consommation énergétique globale d'un logement, ainsi que sur ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Il est valable 10 ans.

Bon à savoir : la durée de validité des DPE varie selon leur date de réalisation. Cette durée reste de 10 ans pour les DPE réalisés à compter du 1er juillet 2021. Les DPE réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017 sont valides jusqu'au 31 décembre 2022. Les DPE réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 sont valides jusqu'au 31 décembre 2024.

L'utilité du DPE

Afin d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments, le gouvernement français a rendu obligatoire le DPE pour tout logement vendu ou loué, qu’il soit neuf ou ancien. Ce document, établi par un professionnel certifié, est le meilleur moyen d’anticiper vos dépenses énergétiques et de pouvoir les maîtriser par la suite.

Depuis le 1er juillet 2021, les annonces immobilières doivent afficher, en plus de l'étiquette énergétique, l'étiquette climat du logement à vendre ou à louer (décret n° 2020-1609 du 17 décembre 2020, articles L. 126-21 et suivants du Code de la construction et de l'habitation). Depuis le 1er janvier 2022, l'estimation de la facture d'énergie théorique annuelle doit aussi être affichée.

Bon à savoir : suite à la loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018, dite loi Élan, le dossier des diagnostics techniques obligatoires peut être remis au locataire par voie dématérialisée (sauf opposition explicite de l'une des parties au contrat).

Que trouve-t-on sur un DPE ?

Le DPE se compose de plusieurs parties.

Bon à savoir : le contenu et la méthode de calcul du DPE sont modifiés depuis le 1er juillet 2021 (arrêté du 31 mars 2021). Par ailleurs, une nouvelle méthode de calcul est applicable depuis le 1er novembre 2021 pour les logements datant d'avant 1975 (arrêté du 8 octobre 2021). Pour ces logements, les DPE avaient été suspendus entre le 24 septembre et le 1er novembre 2021 en raison d'anomalies de calcul.

Des informations générales

Nom du propriétaire, adresse, type de bâtiment, superficie, nom du diagnostiqueur et de sa société.

Une description des éléments énergétiques du logement

Le DPE détaille :

  • les équipements du logement (chauffage, eau chaude, climatisation, éclairage, VMC, etc.) ;
  • le type d'énergie utilisée (gaz, électricité, fioul, bois) ;
  • leur performance énergétique annuelle en kWh à la fois en énergie primaire et en énergie finale ainsi que les émissions de gaz à effet de serre ;
  • des pistes d’amélioration de la performance énergétique du logement

Bon à savoir : l'énergie primaire est celle qui est disponible dans la nature (gaz, bois, vent, soleil, pétrole, géothermie, hydraulique). L'énergie finale est celle que vous consommez directement dans votre habitation. La différence entre les deux s'explique par le fait que l'énergie doit être captée, transformée et transportée pour être utilisée à votre domicile. En fonction du type d'énergie, les déperditions sont plus ou moins importantes.

Depuis le 1er juillet 2021, le DPE :

  • comprend une seule étiquette par lettre (performance énergétique) qui englobe l’énergie et les émissions de gaz à effet de serre (GES) : la classe du logement est définie selon sa plus mauvaise performance (énergie ou GES) ;
  • indique une estimation du montant théorique de la facture énergétique annuelle du logement.

À noter : depuis le 1er juillet 2021, le DPE est opposable aux tiers. En cas d'erreur, la responsabilité contractuelle du vendeur ou du bailleur peut donc être engagée (décret n° 2020-1609 du 17 décembre 2020). Sa méthode de calcul a été unifiée pour tous les logements et s'appuie sur les caractéristiques physiques du logement.

Les étiquettes du DPE

Les DPE établis avant le 1er juillet 2021 faisait apparaître 2 étiquettes « Énergie » et « Climat ». Pour les DPE établis à compter du 1er juillet 2021, ces 2 éléments sont repris dans l'étiquette de performance énergétique avec une seule lettre (classe A à G). L’étiquette « Climat » qui détaillait les émissions de gaz à effet de serre liées au logement est affichée en complément.

« Énergie » - Performance énergétique

L’étiquette de performance énergétique reprend le même code lettres/couleurs que celui des appareils électroménagers, et s'exprime en kWh/m².an pour la consommation énergétique (kg CO2/m².an pour les émissions). Plus vous allez vers le rouge, plus votre logement est « énergivore ». Concrètement, si le logement est étiqueté E, F ou G, cela signifie que vous aurez beaucoup de mal à le chauffer.

Si votre logement est en classe D ou au-delà, le DPE vous proposera également des recommandations personnalisées pour réduire votre consommation et augmenter la performance énergétique de votre logement (travaux d'isolation, remplacement d'un appareil de chauffage vieillissant, énergies renouvelables, etc.). 

Par ailleurs, depuis le 1er avril 2023, les logements « passoires thermiques » classés F ou G doivent passer un audit énergétique auprès d’un professionnel qualifié (décret n° 2022-1143 du 9 août 2022). L’audit comprend un état général des caractéristiques du logement (chauffage, eau chaude, ventilation, éclairage), le DPE du bâtiment et des propositions de travaux pour obtenir une meilleure performance énergétique.

 

« Climat » - Émissions de gaz à effet de serre

La deuxième étiquette, en violet, reprenait la même configuration pour les émissions de gaz à effet de serre.

Pour les DPE réalisés depuis le 1er juillet 2021, cette étiquette est affichée en complément de la performance énergétique. Elle s'exprime en kgeqCO2/m².an (kilogrammes équivalent CO2). Plus la couleur est foncée, plus votre logement rejette de gaz à effet de serre, donc pollue votre environnement proche. Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de votre logement, la solution de chauffage peut être repensée.

Depuis le 1er juillet 2021, la plus mauvaise des 2 performances (consommation énergétique ou émissions de ​GES) est retenue pour établir la classe du logement.

Mieux informé grâce au DPE, vous êtes ainsi en mesure d'adopter les éco-gestes simples qui diminueront vos factures, et d'envisager des travaux de rénovation éventuellement nécessaires à votre confort thermique.

Ces pros peuvent vous aider